Télécharger le point sur l'avancement de l'Opération Notaires

(ici version 2015)

par Jacques BERGON

Les actes notariés sont la dernière ressource du généalogiste qui a épuisé toutes les autres. Il peut ainsi combler certaines lacunes de l'état civil, reconstituer des épisodes familiaux, rechercher aux époques reculées.De tous temps les notaires ont été des officiers ministériels, leurs actes ont valeur officielle; et, au-delà de 100 ans,  la loi prévoit leur archivage dans les départements. Ainsi les Archives Départementales de l'Ardèche abritent plus de 22 000 registres, près des 2/3 d'ancien régime, les plus vieux datés vers 1320.

Avec le temps beaucoup ont disparu, environ la moitié estiment les spécialistes. Néanmoins, certains ont survécu, dorment parfois chez des particuliers, circulent dans les brocantes. La SAGA les appelle les "minutiers égarés" et leur voue une attention particulière.

 
Si vous venez à découvrir un registre d'actes notariés, chez un particulier, dans une vente, etc. soyez aimable de le signaler à jbergmail-notaires@yahoo.fr



Après la SAGA des paroissiaux, celle des notaires; il y faudra sans doute au moins autant d'années. Mais grâce aux techniques modernes, numérique et Internet,  du temps peut être gagné